Officiellement connue sous le nom de Volkswagen Type 1, la coccinelle est la première voiture fabriquée par le constructeur allemand. Conçue par l’ingénieur Ferdinand Porsche à la demande du chancelier Adolf Hitler, le tout premier modèle vit le jour en 1938. Profitant de la politique de grands travaux lancée par Hitler juste après son accession au pouvoir, elle a été longtemps durant la figure de proue du miracle économique allemand.

L’histoire d’un modèle mythique

Mais au delà de sa politisation, la coccinelle est un véritable témoin du passage des générations. Elle a en effet accompagné nos parents et grands parents sur la mythique route des Trente Glorieuses. Dans le monde de l’automobile, la coccinelle est un cas à part. Cette voiture est à elle toute seule, une véritable tranche d’histoire.

Outil de propagande pour le régime national-socialiste, elle était initialement dénommée Kraft durch Freude wagen (la Force par la Joie). Une appellation inspirée du nom d’une branche du front de travail nazi. En interne, on l’appelait Type 1 ou 1100, 1200, 1300, 1500 et 1600 par rapport à la cylindrée des moteurs.

A l’épreuve du temps

Mais la coccinelle s’est surtout fait connaître dans le monde de l’automobile grâce à sa diffusion et sa longévité. Le 17 février 1972, elle a ainsi battu le record de modèle vendu détenu jusque là par la Ford T. Au total, ce sont 21.529.464 exemplaires qui ont été produits à travers le monde.

Ses courbes très arrondies lui ont valu toute une kyrielle de surnoms. Affectueusement appelée le scarabée en Allemagne, aux Pays-Bas, aux Royaumes-Unis et en Espagne. Mais en France elle est plus connue sous le nom de coccinelle ou Cox.

Après la seconde guerre mondiale, le modèle de 1131 cm3 la coccinelle n’a eu de cesse d’évoluer. Aujourd’hui, la Cox a été revisitée à plusieurs reprises pour quelques touches de modernité. Une augmentation qui se fit sous la forme de plusieurs augmentations prudentes de la taille de la cylindrée. Mais elle a beau être une voiture moderne, elle recèle toujours une énorme part d’héritage.

Le modèle introduit sur le marché en mars 2012 par exemple, fait partie de la troisième génération de coccinelles. Le moteur a ainsi changé de position pour se retrouver à l’avant de la voiture. Elle a également hérité de la Golf la qualité de la finition et l’efficacité de son comportement routier.