Des modèles de voitures intéressantes ne cessent d’être mis sur le marché, mais pourtant les passionnés de voitures anciennes deviennent de plus en plus nombreuses. Ces voitures datant de plus de 30 ans minimum, qui hormis chez les collectionneurs privés, sont exposées lors des foires et salons. Il est également possible d’en voir exposer dans des musées. Certains musées en particulier sont réputés pour disposer de plusieurs voitures anciennes des plus rares : c’est ainsi le cas du musée voitures anciennes de Perrigny.

Généralités

La passion pour les voitures anciennes est partagée par de nombreuses personnes à travers le monde. Certains se dédient à faire connaître à tous, ces magnifiques automobiles, vestiges d’histoire. C’est dans cette optique que Paul Bonnicel a fondé le Musée de Véhicules Anciens en 2017, avec l’aide de bénévoles aussi passionnés que lui. Ce musée est situé au 393 Route de Conliège, 39570 PERRIGNY, Franche-Comte, France. Ses portes sont ouvertes du mercredi au dimanche, de 14 heures à 18 heures 30 minutes. Il a même été prévu un accès aux handicapés. En 2017, le musée a reçu la visite de 1200 personnes. Après avoir cessé de fonctionner pendant quelques mois, il s’ouvre à nouveau au public, avec de nouveaux modèles de voitures anciennes. Pour offrir une meilleure expérience aux visiteurs, il est prévu des moments à thèmes et des restaurations en direct.

Un musée pas comme les autres

Le fondateur du Musée de Véhicules Anciens, Paul Bonnicel, est un grand amoureux des voitures. Il s’est offert la première à l’âge de 15 ans et ne s’est plus arrêté. Il possède ainsi une belle collection privée de voitures qui se trouve exposée dans le musée. Certaines des voitures lui ont été prêtées par des membres de son association, et par des collectionneurs régionaux. Au total, c’est environ une centaine de mécaniques aux carrosseries reluisantes qui sont exposées dans un espace de 1500 m2 ; quoi de mieux qu’un garage spécialement aménagé pour les accueillir ?. On y trouve également des tracteurs et des motos de marques disparues depuis de nombreuses années. De plus, certains des véhicules exposés ont été fabriqués au cours des vingt-cinq premières années du XXe siècle. Les visiteurs auront ainsi le privilège d’admirer une Rochet-Schneider de 1911 fabriquée à Lyon, une Berliet Car Alpin de 1920 (unique en France), et bien d’autres voitures de collections exceptionnelles.